I- Principes pédagogiques

Ce qui sera privilégié est le projet personnel et la recherche autonome de l’élève. Par un contrat liant l’élève, les parents et les enseignants, l’élève s’engage à procéder à des recherches sur un programme de son choix, l’enseignant à le guider dans ses recherches et les parents à le soutenir. Le métier d’enseignant s’exprime dans sa capacité à guider l’élève de telle sorte que ce dernier finisse par accomplir le tour du savoir dont l’enseignant est le spécialiste et ce, au niveau qui lui est accessible. Il va de soi que la proposition de recherche initiale puisse être réorientée en fonction des problématiques rencontrées par l’élève et en concertation avec lui. Ce projet peut conduire à une réalisation manuelle.

Pour conserver un témoignage analysable du parcours de l’élève, celui-ci rédige un cahier de notes où il inscrit ses recherches et les questions de l’enseignant l’incitant à nuancer, préciser, compléter, relier ses travaux d’une étape donnée et l’amenant à aborder une étape ultérieure. Il serait souhaitable que ce cahier prenne la forme d’un manuscrit de livre, l’élève devant se percevoir comme l’écrivain de sa propre aventure intellectuelle, artisanale ou artistique. De son côté, l’enseignant tient son propre cahier des comptes rendus de l’élève où il rédige ses questions et ses difficultés à ouvrir ou consolider les recherches de l’élève. Ces deux cahiers doivent être consultables par tous. Pour ses recherches, l’élève dispose librement de tout le fonds documentaire à sa disposition et peut consulter tout camarade et tout adulte de son choix, enseignant ou non enseignant, susceptibles de l’aider.

La recherche personnelle guidée par l’enseignant sera considérée comme la loi d’airain de l’école. Son application suppose une certaine organisation : il faut que l’élève puisse rencontrer l’enseignant à intervalles réguliers afin d’exposer le résultat de sa recherche du moment ; il faut aussi qu’il puisse consulter plus spontanément les personnes de son choix pour l’obtention d’informations ou de conseils susceptibles de l’intéresser. Le personnel de l’école organisera donc une certaine disponibilité mais sans jamais perdre de vue l’importance et la régularité des séances de compte rendu. Cette régularité apparaît indispensable à un excellent entraînement et oblige à maîtriser la temporalité, notamment l’idée d’échéance propre à la vie et aux examens.

<< Précédent - Suite >>

Apuyez sur CTRL et utilisez la molette de votre souris pour zoomer. Accès handicap